Histoire de savoir-faire : Lucie Derumaux Cheffe de Projets au Pôle Archives Conseil

Métier Chef de projets archives conseil

Si PRO ARCHIVES SYSTEMES est une histoire de savoir-faire et de techniques, elle est aussi une histoire d’hommes et de femmes qui, au quotidien, contribuent à accompagner les entreprises dans leurs stratégies d’archivage et de numérisation de leurs documents. Lucie Derumaux travaille au quotidien à définir les besoins de ses clients et leur livrer des solutions adaptées. 

Cheffe de projets Lucie DERUMAUX

 

Rencontre avec Lucie Derumaux

Cheffe de projets au Pôle Archives Conseil chez PRO ARCHIVES SYSTEMES

 

 

« Les jours passent et ne se ressemblent pas ». C’est ce que Lucie Derumaux aime dans son poste de Cheffe de Projets au Pôle Archives Conseil de PRO ARCHIVES SYSTEMES. Entrée en 2014 dans l’entreprise comme archiviste à Paris après un « parcours classique et un master archives en poche », elle a rejoint l’équipe de Lille en 2015 pour devenir ensuite cheffe d’équipe puis cheffe de projets depuis 2018.

En charge de toute la région des Hauts-de-France et de la Normandie, cette jeune femme gère ses équipes sur le terrain, vérifie que les réalisations et les plannings sont respectés, corrige le tir lorsque c’est nécessaire. « C’est le noyau dur de la gestion de projet », assure-t-elle.

En mode projet

En lien constant avec les clients, elle travaille tant sur la phase d’approche pour définir leurs besoins que dans la phase d’approche et de définition du projet. C’est également elle qui est aux manettes pour être force de proposition et soumettre des offres pertinentes répondant aux besoins des clients, en fonction des capacités et des savoir-faire de PRO ARCHIVES SYTEMES.

« Tout au long de la prestation, nous fonctionnons en mode projet », explique-t-elle. Pour chaque phase de la signature du projet à sa clôture, en passant par sa réalisation, elle anime des réunions essentielles de suivi. Elles permettent de faire le point sur les avancées de la prestation, mais aussi de répondre aux questions des clients, de redéfinir le périmètre d’action des équipes de PRO ARCHIVES SYSTEMES ou encore de proposer des phases d’amélioration aux clients.

Répondre au besoin du client

« Au-delà du traitement des archives, notre but est de répondre aux besoins du client avec finesse et lui montrer ce dont il peut avoir besoin sur le plus long terme », assure Lucie Derumaux. Et tous ont des besoins très différents. Avec 80% de sa clientèle dans le secteur public, elle travaille souvent pour des préfectures, des sous-préfectures, des directions départementales ou régionales, des bailleurs sociaux ou encore des hôpitaux.

« J’aime cette diversité de profils clients qui nous confronte à des besoins variés et à des fonds très différents les uns des autres, souligne-t-elle. D’un jour à l’autre, je peux travailler sur les archives d’une direction et le lendemain sur des fonds judiciaires avec des dossiers de prisonniers par exemple ».

S’adapter tout le temps

Avec Lucie Derumaux, pas de réponse type pour les clients. Chaque service est différent et chaque besoin l’est aussi. « Il faut être en mesure de s’adapter tout le temps, c’est un renouvellement continuel et un travail de veille et de connaissances constant ».

Comme cela a été le cas lorsque le service administratif régional d’Oissel l’a contacté pour travailler sur les archives des différents organismes judiciaires locaux. « Au total, 14 km d’archives divisés en six cellules étaient à traiter », se souvient-elle. Face au mauvais état des archives, notre société a proposé en plus d’un reconditionnement des fonds une étape de dépoussiérage des archives.

Deux équipes travaillent alors en parallèle sur le site entre mi-juin et fin octobre 2020 pour mener les deux missions. « Ce projet m’a marqué, car il était très vaste, avec des volumes importants à traiter et nous sortions de la seule mission d’archivage avec la nécessite de bien nettoyer les archives », assure celle qui a pour obsession d’apporter des solutions pérennes à ses clients.

Apprendre sur le tas

Prochainement, elle devrait se rendre à Lyon pour un nouveau client dans un domaine qu’elle maitrise peu. Elle a déjà commencé sa veille et à se documenter pour comprendre les besoins client.

« Nous sommes trois chefs de projet au sein du Pôle Archives Conseil, on se répartit les projets même lorsque c’est en dehors de notre zone, explique-t-elle. Car ce métier s’apprend aussi comme ça, par expérience, sur le tas, au contact des clients ».

 

Expertise gestion documentaire

 

Découvrez les solutions de gestion de l’information PRO ARCHIVES SYSTEMES

 

Partager l’article